Centrafrique : Le RJDH et radio Lego Ti la Ouaka de Bambari dans une dynamique de créer les Clubs d’écoute sous le financement de l’Unicef

HomeActualitésHUMANITAIRE

Centrafrique : Le RJDH et radio Lego Ti la Ouaka de Bambari dans une dynamique de créer les Clubs d’écoute sous le financement de l’Unicef

BAMBARI, le 31 mai 2021(RJDH)—Le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme est dans la ville de Bambari pour la création des clubs d’écoute dans le cadre du projet de mise en place d’un service d’information humanitaire. Le projet est financé par l’Unicef et vise principalement les villes de Bambari, Bria, Bangassou et Bangui. Il est question d’assurer la disponibilité d’information et l’accès à l’aide humanitaire des personnes déplacées.

La radio Lego Ti la Ouaka est l’une des radios ciblées dans le cadre du projet de mise en place de service d’information humanitaire. Le RJDH et Lego ti la Ouaka ont conclu en février dernier, un programme dans le but de travailler en collaboration afin de mettre en place un mécanisme de collecte d’information pouvant permettre aux femmes, aux hommes et enfants ainsi que les filles affectées par la crise d’avoir d’informations sur l’aide humanitaire dans le pays.

Selon le chef du projet Judicaël Yongo, ce projet va promouvoir un système collectif de redevabilité envers les communautés, en dotant les clubs d’écoute de moyens, « d’écouter, de répondre et de rendre compte, les avis des communautés affectées. Les activités proposent une approche intégrée en matière de genre et assurent une participation significative des hommes et femmes dans l’animation et discussion sur des sujets qui touchent leurs vies des communautés à travers les clubs d’écoute », dit-il.

Le Directeur de la radio Lego Ti la Ouaka, Sylvain Bernardin Redja salue le partenariat entre les deux structures sœurs qui s’investissent depuis toujours dans le cadre du partage d’information.

« Ce projet vient à point nommé car, la ville de Bambari a traversé des moments difficiles. Et nous pensons que Lego Ti la Ouaka va contribuer énormément pour la réussite de ce projet dont nous sommes impliqués. Les clubs d’écoute, je pense que nous allons faire en sorte qu’ils deviennent une réponse aux nombreuses préoccupations des personnes déplacées pouvant faciliter l’accès à l’aide », promet le directeur.

La ville de Bambari va accueillir 6 clubs d’écoute dans le cadre de ce projet qui seront animés par les membres et des productions seront réalisées et diffusées. La mise en place des clubs d’écoute de Bambari intervient quelques semaines après celle de Bangui où plusieurs plaintes et feedbacks ont été collectés dont nombreux tournent autour des difficultés d’accès à l’eau potable, l’hygiène et assainissement…

RJDH.

RJDH

COMMENTS