HomeActualitésSécurité

Centrafrique : Présentation du draft de la politique nationale de défense aux généraux de l’armée nationale

BANGUI, le 27  juin  2024(RJDH) —- La salle de la juridiction militaire sise au Ministère de la défense a abrité ce  mercredi 26 juin 2024 les travaux de présentation du draft de la politique nationale de défense aux officiers supérieurs de l’armée nationale, une activité appuyée par la mission onusienne en Centrafrique (Minusca).

Pour mettre en œuvre «une force de défense et de sécurité professionnelle inclusive, il s’avère impérieux de respecter la discipline. C’est dans cette dynamique qu’en 2016 une politique nationale de sécurité a vu le jour et s’impose à tous  les éléments des FACA. Malheureusement ce plan national de défense, d’implémentation sur le terrain a connu des difficultés par rapport à l’environnement. A titre d’exemple on citera la présence des engins explosifs improvisés, la mutation du contexte stratégique mondial  avec la guerre entre  l’Ukraine et la Russie  etc…

Face à ces difficultés, il s’avère indispensable de renforcer ce plan national de défense et de sécurité. C’est au vu des différents plaidoyers que le Président de la République a suggéré la révision de ce document combien déterminant pour la sécurité à assurer par les FACA.

«Les travaux de la revue de ce document ont abouti à un draft et ont produit un nouveau document de politique nationale de défense. Cet atelier nous a permis de présenter ce document de nouvelles politiques nationales de défense aux sommités de l’armée ; les officiers supérieurs de l’armée ont apporté leur contribution de ce document en vue de sa validation », a indiqué le général sous-chef d’état-major, Mbetibangui Arcadius,  président dudit  comité .

La politique nationale de défense constitue à n’en pas douter une ligne directrice qui va définir et  orienter les travaux de l’Etat -major. Avec ce document, l’Etat-major va mettre en place les plans d’actions qui aboutiront à l’implémentation des lois de programmation militaire, c’est-à-dire, l’exigence globale permettant à l’armée d’atteindre ses objectifs.

Cette initiative  a vu le jour grâce l’appui de la mission onusienne en Centrafrique.                                                                                                                 

Vivien de Capistran Nvalé

RJDH

COMMENTS